Les Portes mordelaises et les remparts représentent l’âme de Rennes

La ville de Rennes est une ville magnifique, ce n’est pas pour rien que de nombreux Français souhaitent s’installer dans un appartement neuf à Rennes. Les portes mordelaises et les remparts de Rennes ont été restaurés et transformés en promenade. Lors de visites guidées, les Rennais et les visiteurs peuvent découvrir cette architecture médiévale exceptionnelle, témoignage de la puissance des Ducs de Bretagne.

Une enceinte qui date de l’époque gallo-romaine

L’enceinte gallo-romaine de couleur brique qui entourait Rennes lui valut à l’époque d’être surnommée « La Rouge ». Le tracé des murs qui l’entouraient a été repris en partie par les remparts et quelques vestiges de cette enceinte primaire sont visibles à la Croix de la Mission.

Édifiée en temps de paix entre 275 et 300 apr. J.-C., et bien que mesurant à l’époque seulement 1200m, cette muraille était visible de loin et jouait alors un rôle plus ostentatoire que défensif.

Le travail des archéologues du 19e siècle et les fouilles récentes ont confirmé l’existence de quatre portes disposées à chaque point cardinal qui formaient les principaux accès à la ville de Condate. C'est sur elles que furent bâties par la suite les portes mordelaises comme le confirme la mémoire locale.

Les portes mordelaises furent construites au 15e siècle pour garder les entrées de la ville lors de la Guerre de Succession et de la Guerre de Cent ans. Un boulevard d’artillerie constitué par une barbacane en forme de fer à cheval avec une entrée sur le côté et des niches pour les pièces d’artillerie fut ajouté aux portes médiévales.

Pour la construction des nouveaux remparts, les architectes de l’époque réutilisèrent les matériaux antiques et la pierre locale de couleur pourpre provenant des carrières d’Orgères ainsi que du schiste et des moellons de parements.

Une partie de la muraille qui protégeait l’ensemble de la ville a été détruite au 17e siècle sur décision du roi.

Les portes mordelaises et le couronnement des Ducs de Bretagne

À l’époque des Ducs de Bretagne, les portes mordelaises étaient empruntées par ceux-ci pour accéder à la ville lors de leur couronnement. La ville de Rennes avait de ce fait un statut particulier jusqu’au rattachement de la Bretagne à la France et les Portes mordelaises ont longtemps représenté le symbole du pouvoir ducal en Bretagne.

L’entrée du futur Duc de Bretagne dans la ville pour son couronnement suivait un cérémonial précis. Celui-ci entrait avec son escorte dans la barbacane et se positionnait devant la porte fermée pour prêter le serment de défense des libertés bretonnes.

La porte s’ouvrait et le futur duc et son escorte pouvaient alors pénétrer dans la ville pour se rendre à la cathédrale afin de prier jusqu’au lendemain, jour de son couronnement.

Les évêques et les souverains ont par la suite continué à emprunter ce parcours symbolique jusqu’à la cathédrale.