Saint-Briac, du monastère de la Chapelle à la station balnéaire

Saint-Briac-sur-Mer est située en Ille-et-Vilaine en Bretagne sur le littoral de la Manche et est bordée à l'ouest par l’estuaire du Frémur. Elle bénéficie d’un climat océanique caractérisé par des températures douces tout au long de l’année. C’est également une ville idéale pour ceux à la recherche d’une belle demeure en Bretagne.

Du monastère du hameau de la Chapelle à la station balnéaire

Selon la tradition, deux moines auraient fondé un monastère au hameau de la Chapelle, un havre de paix qui serait à l’origine de la paroisse qui porte le nom d’un des deux hommes de foi. Les premières traces écrites de la « parochia Sancti Briaci » apparaissent dans les chartes du 13e siècle et la commune ne prit son autonomie du diocèse d’Aleth qu’assez tardivement.

Le château fort de La Houlle installé sur la presqu'île du Nessay par la seigneurie éponyme gardait quant à lui la côte et l'estuaire du Frémur depuis le 12e siècle.

La famille de Pontbriand originaire du fief de Saint-Lunaire adjoint à ses possessions en 1682 l'ensemble des juridictions seigneuriales de la paroisse, celle de La Houlle, celle de la Garde puis celle de la Ville-aux-Provôts.

L'activité maritime connaît un essor au 18e siècle sous l’impulsion des « Messieurs de Saint-Malo ». Les habitants de Saint-Briac se lancent dans le transport maritime notamment entre Le Croisic, La Rochelle et Bordeaux. Le vin du Bordelais et le sel de la baie de Bourgneuf sont au cœur de cette activité en grande partie liée à celle du port voisin.

La pêche reste assez marginale et les grands négociants ne s’y installent pas à cause de l'impossibilité d'accueillir des navires de fort tonnage.

Malgré le raid anglais à la Garde-Guérin en 1758 où un nombre important de maisons furent incendiées, la prospérité de la ville n’est pas remise en cause et celle-ci se poursuit jusqu'au milieu du 19e siècle.

La Belle Époque et la création de la station balnéaire

À la Belle Époque, alors que l’activité maritime commence à décliner, le nouvel engouement pour les bains de mer va permettre la création de la station balnéaire.

En réalité, c’est en 1880 que naît ce haut lieu de villégiature sous l’impulsion des officiels de l’époque qui entreprennent de transformer les grèves de sable fin en petite station balnéaire familiale. Certaines constructions typiques de l’époque ont traversé les années comme le château de Nessay, construit en 1886, qui est aujourd’hui un hôtel de luxe, les villas du boulevard de la mer édifiées entre 1880 et 1910 et le Balcon d’Émeraude datant de 1929.

Des hôtes prestigieux firent la renommer de la station comme la famille impériale du tsar de Russie, le grand-duc Kyril, la Grande-duchesse Victoria Melita et leurs trois enfants qui se sont installés dans la villa Ker Argonid sur le boulevard de la mer pour fuir la révolution bolchevique. Une stèle érigée en hommage à la Grande-duchesse s’y trouve encore de nos jours.

Si vous cherchez un bien immobilier à Saint-Briac ? Contactez-nous et nous saurons vous aider à trouver le bien de vos rêves.

En savoir plus :